INTERVENTIONS financées par les adhérent(e)s et les partenaires de l'association

Le fondement de l’association est de permettre aux habitants de la chefferie de Sapaga de pouvoir prétendre à un avenir meilleur. Ceci avec une logique de solidarité​ et non d’assistanat​. La participation active des habitants du village est requise.

Des échanges entre les habitants du village et les membres de l’association ont déterminé les champs d’interventions prioritaires. Il s’agit de l’éducation, de l'alimentation, de la santé et du développement économique . Ces quatre domaines d’action sont imbriqués et sont à mener de front afin de permettre aux habitants de Sapaga et des villages environnant d’​envisager une qualité de vie plus digne.

 

La distribution du maïs 2018 (5).JPG
IMGP0005.JPG

PROJET 1 : LA SANTE

​Le Centre de Soins (CSPS) de Sapaga, sous la responsabilité d’un major, de deux agents et d’une accoucheuse dispose de 3 salles de consultation et 3 salles d'hospitalisation ainsi qu'un dépôt pharmaceutique. Les conditions sanitaires sont précaires: paludisme, maladies parasitaires, gastroentérites et maladies respiratoires affectent la population.

La mortalité infantile est très faible.

Actuellement, l'état prend en charge les soins des enfants jusqu'à l'âge de 5 ans  et la contraception féminine.

Chaque année nous fournissons du petit matériel, des pansements, de la Bétadine ainsi que des médicaments (Doliprane, SMECTA) au Centre de Soins  et aux 9 écoles qui scolarisent nos filleuls.

En 09/2021, avec l'aide du Conseil départemental de l'Aude nous avons doté le CSPS de lits, matelas, potences, chaises...pour la 2° salle financée par une souscription locale.

Nous envoyons de nombreuses paires de lunettes que nous récupérons auprès des personnes qui n'en ont plus l'usage.

Nous finançons des soins et des opérations des yeux pour les filleuls .

Prévention:
Le parrainage comprend 1 kit hygiène: 4 savons, 1 brosse à dents et du dentifrice.

Les parrains peuvent financer 1 moustiquaire, des savons, 1 seau pour se laver, de la Bétadine, des compresses et des bandes.



NOS RÉSULTATS

Mortalité infantile


• 25 décès en 2007,
• 6 décès en 2010,
• 0 décès à partir de 2011

Depuis la création de l’association en avril 2007, nous avons déjà permis  (hors parrainage) :



• l’accès à la scolarité pour plus de 1000 enfant,
• le fonctionnement des cantines au mois de décembre par la livraison annuelle de patates douces 
• la construction d’une seconde école à Sapaga afin de limiter les déplacements et de permettre la scolarisation des élèves,
• la construction d’un local pour l’Association (16 m² à l’école principale) facilitant l’échange avec les écoles et les parents et servant de bibliothèque,
• la construction d’un bâtiment scolaire de 60m² au village de Daghuintoega pour l’école bilingue (enfants de plus 9 ans ne pouvant s’inscrire à l’école primaire),
• construction d’un hangar de 80m² à l’école de Zorbimba après la chute de la paillote suite à une tempête,

. construction de latrines à l'école de Sapaga A

. création d'un barrage de sable à kolguessom et à Koupéla
• dons en fournitures scolaires,
• la construction de cages de foot en fer,
• le financement de formations professionnelles pour les élèves abandonnant l’école,
• la création d’un potager entretenu par les élèves (février 2008).

. Depuis 2020: aide alimentaire aux familles déplacées, fournitures de vêtements, nattes, savons, attribution de micro-crédit

PROJET 2 : L’ÉDUCATION

Lors de notre arrivée en 2007, il n’existait que quatre écoles regroupant environ 800 élèves. En 2022, 9 écoles accueillent plus de 2000 élèves qui peuvent poursuivre leurs études au collège construit en 2010 puis au lycée.

De plus et c’est une première, une maternelle a été créée pour les enfants de moins de 5 ans.

Le taux de scolarisation est passé de 25 % à plus de 60 % et progresse chaque

année.

Il est important que les enfants restent scolarisés jusqu'en CM2 et obtiennent le CEP pour pouvoir suivre une formation et apprendre un métier.

A la rentrée de 09/2021,  sur 150 enfants parrainés il y avait 12 filleul(e)s au collège, 2 filleules en classe de 2nd et 1 filleule en terminale.

La banderole pour  la retenue d'eau  de Zorbimba (4).JPG
PROJET 4 : DÉVELOPPEMENT

​Toujours dans une logique d’aide (et non d’assistanat), l’association a souhaité favoriser la prise d’initiative et la mise en œuvre de projets individuels et collectifs.

 

• L’attribution de micro crédits aux femmes pour les aider à développer des activités rémunératrices 160 sont en cours. Ainsi, l’activité permet à l’ensemble de la famille d’avoir un revenu pour vivre. La femme obtient ainsi un statut, une place dans la société.


.La construction d'un bâtiment pour créer une savonnerie - formation de plusieurs femmes - achat du matériel.


 L’achat de moutons, chèvre afin de favoriser l’élevage.

• L’achat d'âne, de charrues et de charrettes pour les travaux agricoles.

 

. A la demande de la population villageoise: agrandissement d'une retenue d'eau au village de Zorbimba et création d'un potager avec l'aide de la Région Occitanie et du Conseil Départemental de l'Aude

PROJET 3 : ALIMENTATION

Les habitants du village de Sapaga et plus particulièrement les enfants souffrent de malnutrition. C’est pour cette raison que nous menons différentes actions :

 

• L’approvisionnement de la cantine,
​• La distribution alimentaire de sacs de maïs lors de la période de soudure du mois d’août et de sacs de riz à d'autres périodes.

Vous êtes acteur du changement, mobilisez-vous sans attendre!

Vous avez tous votre place, un rôle à jouer afin de soutenir cette population en détresse en leur donnant les moyens de bâtir leur avenir.

La mutualisation de vos moyens leur permet jour après jour d’enrayer la misère et de faire un pas de plus vers un lendemain meilleur.

Vous détenez dans vos mains la possibilité d’aider ces enfants, ces femmes et ces hommes qui ont besoins de vous, alors n’attendez pas, mobilisez-vous !

 L'Association des Baobabs de Sapaga a inspiré beaucoup de donateurs et a permis à beaucoup de personne de percevoir comment sont traités les enfants du monde. Les Baobabs de Sapaga ont réussi à mettre en place des changements immédiats et durables dans la vie des enfants en s'assurant qu'ils étaient en sécurité, éduqués et en bonne santé. 

 

Merci de votre soutien ...

Ci-dessus un bébé sauvé de la malnutrition et

son évolution au cours des années...